Archives de la catégorie ◊ Non classé ◊

Auteur :
• 11 janvier 2017

Bonjour à tous,
Un stage de thérapie asiatique aura lieu à Saint-Palais 64.
Voici les thèmes qui seront abordés :
• Présentation des principes de bases centrés sur la libération des articulations, notamment vertébrales.
• Massages vertébraux.
• Manœuvres douces de disponibilités vertébrales.
• Techniques de relaxation avec respirations appliquées.
Une inscription est nécessaire 15 jours à l’avance avec versement d’un acompte de 50 €.
Pour plus de renseignements contacter Marie au +33 6 01 94 78 11.
Cordialement.

Auteur :
• 23 août 2015

Bonjour,

Un colloque pour découvrir l’Humain sous plusieurs facettes, mieux le comprendre et mieux l’appréhender. Cela se déroulera à St Martory (31).

Pour plus d’informations visitez le site : http://colloque-humain.espaceartsetsciences.com/.

Au plaisir de vous y retrouver.

Djamel

Auteur :
• 22 mars 2014

Bonjour,

Je viens de mettre à jour le site de de la fédération de Vekiyoga concernant tous les livres que nous proposons à la vente.

Maintenant, toute commande s’effectuera via la boutique .

Excellent week-end à toutes et à tous.

Djamel

Auteur :
• 18 décembre 2013

DSC00097Un cours sympa, où l’on s’intériorise, se prépare pour des positions plus toniques.

DSC00098

DSC00100

On ne verra pas les plus toniques, celles-ci ont été prises par surprise…

Et…

5 mn, montre en main, après la fin du cours …

DSC00103

DSC00104

DSC00105

On n’imagine pas l’efficacité que peut entraîner une telle discipline …

DSC00106

DSC00107

Tout le monde met la main à la pâte et…

DSC00108

DSC00109

Le « Jésus » était présent : un Cabernet d’Anjou sur un lit de sirop de pamplemousse de qualité.

2 verres, pas plus, pour prendre la route en toute sérénité.

Très bon Noël à tous.

Auteur :
• 3 juillet 2013

Un dernier cours à Mourenx pour clore cette année. Un cours partagé en deux : Véki Yoga en première partie, Aï-Dôi en deuxième partie. Le regroupement des deux aura permis d’utiliser le temps du deuxième cours pour … fêter le fin de l’année. Quelques photos du cours. Denise a pris des photos de  la fête, elles sont à venir.

P1020399

P1020401

P1020400

P1020403

P1020402

Auteur :
• 3 septembre 2011

Le 17 septembre prochain, le Centre Zen des Pyrénées fêtera ses 20 ans d’existence.

A l’occasion de cet événement, un énorme gâteau sera partagé entre toutes les personnes qui nous rejoindront. Ce sera l’occasion de visiter ce lieu qui allie la simplicité, l’authenticité et délivre, à travers l’arrangement du jardin, des messages essentiels, à la manière des Maîtres Zen (dispositions de pierres, stances, parfums de fleurs, etc.). C’est un peu comme un parcours initiatique inspiré des traditions orientales, adapté et actualisé pour répondre aux Occidentaux d’aujourd’hui, une application de l’ « Ici et maintenant » pour le « Partout et toujours ».

Et comme toute chose évolue, ce lieu est arrivé à maturité, il s’avère en fin de vie. Déjà le projet d’un nouveau Centre Zen est en cours, répondant mieux aux besoins d’accueil et aux conditions d’évolution. La maquette de cette « Université Être Occident Orient » sera dévoilée pour la première fois au public, à l’occasion de cet après-midi  du 17 septembre.

Rendez-vous donc sur place, vous y découvrirez ce qui existe déjà près de chez vous et ce que vous  trouverez bientôt, mis en place pour accompagner l’être humain sur son chemin d’évolution et dans son quotidien.

Auteur :
• 10 août 2010

C’est sous les premiers rayons du soleil matinal que, chaleureusement accueilli(e)s par Evelyne, Françoise, Laly et Jean Pierre, les heureux gardiens de cette oasis ariégeoise,  nous avons débuté notre stage de Véki Yoga.

Calme, concentration et joie impulsés par Marie, notre professeur, à travers chacune des sessions de Véki-Yoga, nous auront conduit en souplesse, en douceur, avec application et discipline vers une progression personnelle dans notre pratique. Nos corps dans le mouvement et les positions en témoignaient.

En dynamique de verticalisation

L’intérêt, l’investissement de chacun envers la pratique des massages m’ont particulièrement touchée. Avec respect et attention bienveillante,  la qualité d’application du geste et de présence à l’autre  dont nous avons fait l’expérience, ont révélé en chacun de nous des instants de détente, de douceur et de complicité. Et cela m’a émue !

Les instants de repos autour de la table ont procuré l’éveil et le bonheur des sens, le plaisir des yeux quand les fleurs colorées rendaient poétiques les mets délicieusement odorants, la bouche régalée grâce à une main artiste qui se jouait de tous les épices.

Bref exaltés nous l’étions par tant de talent et de générosité témoignés par nos hôtes !

Mais nous n’avons pas fait que travailler, il y avait aussi les temps de  marche entre le gîte et le lieu de pratique, une occasion d’échanger, mais aussi de passer auprès des chèvres étonnées par tant de circulation sur ces chemins d’habitude tranquilles…

Et aussi une ballade insolite, un jardin de pierre, au bord du gave, création d’un riverain poète, étonnante et intrigante.

Une surprise nous attendait le soir du premier jour. Un groupe de femmes dynamiques, militantes et quelque peu… féministes, venues répéter leur tour de chant, nous ont offert un concert délirant, de quoi dénouer quelques tensions s’il y en avait dans les zygomatiques…

Et pour finir, un cadeau surprise arrivé du jardin de Jean-Pierre : un superbe citronnier qui n’en finit pas de fleurir sur la terrasse du dojo à Saint-Palais.

Un grand merci à toutes et tous pour ce partage précieux !

Auteur :
• 8 août 2010

Un soleil radieux accompagnait ce week-end. La chaleur au rendez-vous invitait à la détente et à se poser.

Le stage était conçu en deux parties : le samedi 7 août à Orthez, à l’atelier Equilibre. En plein coeur de ville, une petite impasse et au fond de celle-ci le silence d’un patio garni de petites tables et chaises d’extérieur. La tisanerie est ouverte et accueille les pauses détentes. Un havre de paix à deux pas des commerces et du bruit.

La salle est au premier étage, côté cour, les 3 fenêtres donnant sur un jardin tranquille permettent de maintenir une température agréable.  3 séances d’une heure et demie sont prévues pour permettre de découvrir une discipline toute en douceur et écoute de soi. Commentaires et interrogations entre les cours ouvrent la porte à des échanges en toute simplicité, en sirotant jus de fruits, café ou tisane. Voilà, c’est déjà fini, on prend les infos, on envisage de s’inscrire à la rentrée. C’est déjà la fin du stage en Béarn.

Ca continue le dimanche, cette fois dans le Pays Basque, à une vingtaine de kilomètre. Pas si loin, pourtant un autre monde. Aucun béarnais ne sera là le dimanche, c’est le tour des autochtones. Certains s’étaient inscrits, d’autres non, pas de problème, quelques anciens sont là et servent de repères rassurants pour les nouveaux. Là le dojo, à la sortie de la ville,  donne sur une cour tranquille et spacieuse. L’attention est présente, la bonne humeur aussi. Les respirations, les prises de consciences, les positions qui étirent et nettoient, se succèdent et transforment progressivement les expressions de visages et de corps. Les personnes qui s’étaient inscrites pour la journée avaient apporté un plat à partager. C’est sur la terrasse récemment aménagée sous le préau qu’une grande table de 3 mètres de long avait été installée pour le déjeuner. Bien avant la fin du repas, les tutoiements étaient au rendez-vous et les discussions allaient bon train. Allez, une infusion et c’est reparti, un peu plus soutenues les positions, on sent bien que l’esprit est passé, on ne force plus, on écoute les messages sensitifs, on accueille les blocages, on leur sourit, on y respire, on commence à bailler plus spontanément. Bon, ça ne veut pas vraiment lâcher aujourd’hui, ce n’est pas grave, on a senti que ça bloquait, c’est déjà un grand pas. Et pour finir, ce bas-ventre qui marche devant nous, ça c’est quelque chose de nouveau. Ah, il faut s’appuyer sur la terre pour s’ériger, curieux non ! Et pourtant ça marche… un petit peu, c’est déjà beaucoup !

Et voici le moment de se quitter, les adresses internet sont notées sur le calepin. « Prévenez-moi quand les cours reprendront ». « C’est super, je n’ai même pas pensé à mon mari qui garde notre petite fille et pourtant je ne suis pas tranquille d’habitude quand il s’en occupe… » « Moi, je suis venue en voisine, je reviendrai ». « je serais bien venue mais j’habite à Anglet, ça fait loin. Ah, un cours va ouvrir à Bayonne ? Ok je m’inscris.

Un grand bonheur que de voir ces silhouettes allégées repartir en souriant. A bientôt donc…

Oh ! Zut, j’ai oublié de prendre des photos.

Auteur :
• 21 février 2010

Voici, enfin, le blog concernant le vekiyoga.

Vous faites parti d’une association de vekiyoga en tant que membre, en tant que dirigeant ou en tant que moniteur  et . . .  vous souhaiteriez informer, parler de vos activités, alors . . . demandez les codes d’accès ici.

Vous les recevrez sous 8 jours par courrier électronique.

A bientôt.

Djamel